Agence web GooPlus

Nous connaissons tous le Chardonnay, ce délicieux vin produit avec son cépage éponyme, mais connaissez-vous le Charbonnay ? Ce n’est pas un croisement entre du Chardonnay et une autre variété de raisin ou encore une faute d’orthographe, il s’agit tout simplement d’un jeu de mots ! Ce vin au terroir si particulier va vous étonner.

Qu’est-ce que du Charbonnay ?

Le Charbonnay est le nom donné au vin produit sur le terril d’Haillicourt, c’est-à-dire une colline de résidus miniers et en l’occurrence de charbon. On obtient donc cette expression qui correspond totalement à l’originalité du vin qui y est produit depuis 2011 !

L’histoire du vignoble

Terril du nord par Philippe Fruitier

Terril du nord par Philippe Fruitier.

Alors que de nombreux terrils sont laissés de côté tout en faisant partie du paysage, d’autres sont utilisés pour le loisir. Ici, c’est pour la viticulture qu’il a été choisi et on se demande bien qui a bien pu avoir cette idée farfelue ! Derrière cette initiative se trouvent deux hommes, dont Olivier Pucek qui est originaire de la région et qui a toujours observé ce terril de loin.

Issu d’une famille de mineurs, Olivier est fier de ses ancêtres. Alors qu’il est propriétaire d’un vignoble en Charente, il décide de donner une nouvelle vie à ce fameux terril du Nord. Il va s’associer à Henri Jammet, un autre vigneron charentais. Dès 2011, le duo va choisir quels cépages planter et le fera sur le terril côté Sud.

Même si les premières vendanges ont eu lieu en 2014, il faudra attendre 2018 pour que la commercialisation de Charbonnay soit possible, le vignoble ne faisant pas partie des régions viticoles officielles auparavant. À chaque fois, toutes les bouteilles sont vendues rapidement, alors si vous voulez y goûter tenez vous prêts !

Le terroir obtenu sur le terril

Cueillette sur le terril

Cueillette sur le terril par Denis Charles / AFP.

Si la production du raisin a été possible sur ce terril, c’est pour les conditions climatiques propices à la viticulture qui s’y trouvent ! Alors que le Charbonnay est le premier vin du Nord Pas de Calais à être commercialisé, c’est aussi le seul dont le raisin est planté dans ces conditions particulières.

Sur le terril, le sol est schisteux et charbonneux, par conséquent il est particulièrement drainant et ne retient pas l’eau même lorsqu’il pleut plusieurs jours d’affilés. Les racines sont donc alimentées correctement sans baigner dans l’eau.

En revanche, un élément qui complique les récoltes, c’est le dénivelé à 80% ! La pente force les vignerons à redoubler d’efforts pour la cueillette, mais cela n’empêche pas la vigne de bien se développer.

Enfin, une douce brise va régulièrement caresser les plants alors qu’ils sont parfaitement réchauffés par le soleil. L’exposition est idéale, même si nous sommes en plein sud, nous sommes aussi dans le nord de la France et les feuilles ne brûlent pas durant l’été.

Un vin original et équilibré

Versant sud du terril

Versant sud du terril par Charles Delcourt

Alors que nombreux se sont moqués du projet d’Olivier et d’Henri, chaque année est plus prometteuse que la précédente ! Le climat favorable, mais pas non plus parfait pour la viticulture, faisait qu’il n’y avait presque aucun vignoble dans la région, alors le faire sur un terril était un pari encore plus fou.

Aussi, commercialiser du vin produit dans le Nord Pas de Calais n’était pas possible avant à cause de la réglementation française. Aujourd’hui, c’est avec fierté que chaque vendange se déroule entre la fin de l’été et le début de l’automne. Même si les grains sont petits, les vignes sont saines, les maladies et les parasites ne les ont jamais attaquées.

Les curieux viennent observer de loin ce qu’il se passe à chaque fois, et les plus rapides peuvent même mettre la main sur l’une des bouteilles de Charbonnay. Petit à petit, la quantité produite augmente à chaque nouvelle récolte.

Où acheter du Charbonnay ?

Charbonnay

Pour obtenir une bouteille de Charbonnay, il faut attendre la récolte chaque année car on ne sait jamais vraiment à l’avance combien il y en aura. Une seule bouteille est autorisée par personne pour laisser à tous la chance de la goûter. En revanche, une partie est donnée à la mairie qui les conserve pour les grandes occasions !

Vous pouvez toujours vous tenir au courant des actualités du Charbonnay directement auprès de votre caviste, certains ont parfois l’honneur de pouvoir en avoir chez eux et de le commercialiser. De temps en temps, quelques bouteilles sont cachées en ligne, mais il faut être rapide. Sachez que les vendanges ont déjà été effectuées cette année !

Avec le temps, il ne saurait tarder de produire de plus en plus de bouteilles chaque année, mais les vignes se montrent plutôt timides. Pour vous donner un avant-goût, ceux qui ont goûté à du Charbonnay le décrive comme un vin blanc équilibré, légèrement beurré et sans prétention. On y reconnaît bien les arômes du Chardonnay.