Agence web GooPlus

Il fait déjà froid dans certaines régions françaises, mais ce n’est pas pour autant qu’il faut arrêter de boire du vin. Il est temps de troquer votre rosé frais par du vin chaud ! Cet hiver, laissez-vous tenter par cette délicieuse boisson réconfortante.

Elle s’achète toute faite en magasin et vous pouvez aussi la préparer chez vous. L’avantage est de pouvoir y ajouter tous vos ingrédients préférés afin de créer votre propre recette de vin chaud. Voici nos conseils pour y parvenir !

L’origine du vin chaud

La première fois que l’on entend parler de vin chaud remonte à l’Empire romain en l’an 20 apr. J.-C. ! À l’époque, il ne s’appelait pas comme aujourd’hui, son nom était Conditum Paradoxum et il s’agissait surtout d’un vin épicé.

Du miel était ajouté à du vin avant d’être bouilli. On y mélangeait du poivre, du laurier, du mastic, du safran et du nard ainsi que quelques dattes. Pour que la boisson obtenue soit plus douce et équilibrée, on finissait la préparation en ajoutant du vin de meilleure qualité. Enfin, la conservation était permise à l’aide de charbons ardents.

Il est possible de retrouver d’autres boissons similaires au fur et à mesure des siècles, notamment au 12ème siècle quand du vin épicé s’est répandu en France et en Espagne ou au 13ème siècle avec la célèbre recette de l’hypocras.

Vin de Noël

Après être devenu particulièrement populaire dans les pays nordiques, c’est dans les années 1890 que le vin chaud va être associé à la période de Noël. Néanmoins, aujourd’hui il est consommé dès le début de l’hiver et jusqu’à ce que les beaux jours reviennent !

Quel vin choisir pour un vin chaud ?

Pour préparer du vin chaud, c’est du vin rouge dont vous allez avoir besoin. Il doit être peu complexe et posséder des tannins légers ou bien le résultat sera trop fort en goût. Selon les épices que vous allez ajouter, il est possible de choisir un vin plus ou moins fruité.

Le plus simple est d’opter pour un vin rouge rond, gourmand et plutôt jeune qui ne coûte pas trop cher car ce serait le gâcher puisqu’il va être cuit. Le Merlot, le Grenache, le Gamay ou encore un petit Syrah seront parfaits !

Quelles épices pour faire du vin chaud ?

Il existe une multitude de recettes de vin chaud ! En fonction des pays, chacun ajoute des épices différentes. En France, on utilise généralement de la cannelle, de la badiane, des clous de girofle, de la muscade et parfois un peu de gingembre. Pourtant, on peut aussi trouver du piment, de la cardamome, de la vanille ou encore du laurier dans certains vins chauds.

Épices à vin chaud

L’essentiel est de sélectionner des épices qui vont avec votre vin et que vous appréciez. Vous pouvez directement choisir un mélange d’épices déjà préparé si vous avez peur de vous tromper, mais en choisissant vous-même vos épices vous pouvez les doser avec une plus grande précision.

Quels fruits ajouter dans du vin chaud ?

Il est également courant d’ajouter des fruits dans du vin chaud ! Ce n’est pas obligatoire, mais c’est une bonne technique pour l’adoucir. Les agrumes sont les plus utilisés, que ce soit l’orange, le citron, la clémentine ou le pomelo. Quelques tranches dans votre préparation feront aussi office de décoration.

La pomme et la poire sont également très bonnes dans le vin chaud. Elles n’apporteront pas d’amertume et ce sont des fruits d’hiver donc vous resterez totalement dans le thème en les incorporant à votre recette.

Est-ce qu’il y a de la liqueur dans le vin chaud ?

Dans certains pays, la tradition veut qu’il faille ajouter de la liqueur dans son vin chaud ! Cela permet d’ajouter un peu d’alcool dans cette boisson qui en perd au moment d’être cuit. On retrouve donc des recettes qui contiennent de la liqueur d’abricot, de framboise, d’amande, de cassis ou encore de gingembre.

Il est même possible d’incorporer de la vodka à son vin chaud comme le font les Suédois ou de la cachaça chez les Brésiliens. En Allemagne, c’est un morceau de sucre imbibé de rhum et flambé qui complète le vin chaud.

Nos conseils pour adoucir du vin chaud

Pour pouvoir profiter au maximum des épices que vous avez utilisé dans la préparation de votre vin chaud, il est intéressant de le préparer à l’avance ! Une vingtaine de minutes à feux doux vont permettre au vin de libérer de nouveaux arômes et de bien s’imprégner des épices.

Cependant, parfois, le vin chaud se montre trop amer. Pour l’adoucir, le plus simple est d’ajouter du sucre roux ou du miel. Vous pouvez aussi utiliser un sirop, par exemple à la vanille, pour adoucir tout en intensifiant les arômes des épices. Une autre technique est d’ajouter des dattes au fond de votre carafe pour qu’il s’en dégage du sucre grâce à la chaleur du vin.