Agence web GooPlus

Nous sommes à peine à la fin de l’été que les vendanges ont déjà commencé dans certaines régions viticoles françaises. Cette avancée du calendrier est de plus en plus rapide chaque année, pour cause principale : le réchauffement climatique. Languedoc, Champagne, Aude et Bourgogne se voient déjà penser à la prochaine étape !

Les régions qui ont déjà commencé à vendanger

Le premier coup de sécateur en Aude

Alors qu’on ne pensait à vendanger qu’à l’automne et après la rentrée scolaire il y a quelques années, aujourd’hui tous les vignerons sont obligés de commencer la cueillette du raisin un peu plus tôt. Du côté du domaine Champ des Sœurs, c’est un choix qui n’est pas laissé au hasard, ce n’est pas qu’à cause de la chaleur qu’ils récoltent leurs parcelles aussi tôt

En effet, c’est pour obtenir leur célèbre muscadet sec qu’ils mettent la main à la pâte dès juillet. En 2022, ils ont même commencé le 25 juillet à récolter sur une parcelle dédiée et ont repris le 10 août pour le reste du domaine.

Même si au départ organiser des vendanges précoces était un choix, aujourd’hui elles commencent encore plus tôt à cause des vagues de chaleur. La canicule étant arrivée dès le 14 juillet cette année, un manque d’eau a aussi compliqué les récoltes de 2022.

Les régions qui ont suivi le pas dans le reste de la France

À ce jour, les vendanges ont commencé dès début août dans l’Hérault, la HauteCorse, le LanguedocRoussillon ou encore dans les PyrénéesOrientales. Certains vignerons ont même dû se précipiter pour recruter de l’aide afin d‘avancer les dates et contrer le climat qui leur a joué un mauvais tour.

La maturité des raisins s’accélère avec la chaleur, et celle-ci est restée tout l’été 2022, même la nuit. Une attention particulière a donc dû être portée dans les vignes pour vérifier l’évolution de chaque parcelle.

Vendange 2022

Le muscat, le chardonnay, le grenache blanc et même le pinot noir sont déjà cueillis. Ce sont les cépages destinés aux blancs secs, puis aux blancs liquoreux qui vont être récoltés en premier, et en dernier on retrouve ceux pour le vin rouge. Chaque semaine, les dates changent en fonction de l’évolution du climat, la pluie ralentissant et préservant certains domaines.

On se retrouve donc à débuter les vendanges pendant le week-end de l’ascension, et semaine après semaine d’autres vignerons s’ajoutent à l’équation. En Bourgogne ainsi qu’en Champagne, certaines récoltes ont été initiées dès le 15 août alors qu’elles étaient effectuées qu’à partir de la dernière semaine de l’été les années précédentes.

Et les vendanges à l’étranger ?

Les autres pays européens se retrouvent dans la même situation que la France. La chaleur et le réchauffement climatique n’épargnent personne et traversent le continent sans s’arrêter. Alors que l’Italie est le premier pays exportateur de vin, les viticulteurs italiens ont également commencé les récoltes début août.

En moyenne, on compte une vingtaine de jours d’avance sur les vendanges 2022. En Italie, c’est la Sicile qui a lancé le coup d’envoi, suivi par la Lombardie et le Trentino. Du côté de l’Espagne, ce sont surtout les îles Canaries qui avancent le plus leurs récoltes, mais aussi l’Andalousie et la Catalogne.

Au Portugal et en Allemagne, le constat est le même, il faut cueillir le raisin plus tôt à cause de la chaleur, au risque de les empêcher de grossir, mais au moins pour s’assurer qu’ils soient à la bonne maturité.

Les conséquences des vendanges précoces sur la qualité du vin

Face à des vendanges toujours plus précoces, les acteurs de la filière du vin se questionnent à propos de son impact sur le reste de la production ainsi que sur la qualité du vin. Difficile pour le moment de prévoir à quoi vont ressembler les prochaines années, il est donc important de commencer à s’adapter au climat.

Alors que certains vignerons font le choix d’attendre la pluie dans l’espoir de conserver les dates du calendrier des années précédentes d’autres préfèrent ne pas prendre de risques et de cueillir le raisin dès maintenant. Les raisins sont donc ramassés dès qu’ils arrivent à maturité, quelle qu’en soit leur taille.

Le volume des récoltes est impacté, même si certaines vignes ont échappé à la sécheresse grâce aux efforts des viticulteurs, la production n’est pas toujours bonne. Le marché en sera forcément bouleversé dès la commercialisation des premières bouteilles, il ne reste plus qu’à savoir si la qualité sera la même ou non.

Protéger les parcelles du soleil, trouver des solutions pour limiter la sécheresse ou encore réussir à réduire les températures dans le sol sont des défis du quotidien chaque été pour tous les vignerons !