Avec l’arrivée de l’automne, les mets les plus emblématiques de la gastronomie française font leur grand retour. Pour le plus grand plaisir des gourmands, toute une panoplie de légumes et de fruits de saison va de nouveau animer notre cuisine. Plats mijotés ou en sauce, découvrez les meilleurs accords entre mets et vins des plats d’automne pour sublimer les saveurs typiques de cette saison.

L’automne à table : le retour des vins blancs et rouges

L’automne est là, et le terroir exhale déjà toutes ses richesses aux fourneaux de la cuisine. La salade estivale et son fidèle acolyte rosé cèdent enfin la place aux mets goûteux et roboratifs de la demie-saison. Avec un large répertoire culinaire, cette saison est idéale pour les fins gourmets, car elle recèle de nombreuses recettes typiques de nos régions de France. Pourtant, définir de bons accords pour mettre en valeur la cuisine automnale relève parfois du défi. Pour y parvenir, vous disposez de deux choix : vous concentrer sur des accords classiques, ou jouer la carte audacieuse de l’originalité. Quel que soit votre choix, voici quelques conseils qui vous permettront de bien accorder le vin et la recette. Ce sera peut-être l’occasion pour votre palais de redécouvrir votre recette préférée.

Les accords de vins avec les légumes de saison

La soupe de courges, notamment de potiron ou de butternut, est une recette automnale classique. Agrémentée de châtaignes et de lamelles de comté, elle s’accommodera parfaitement avec un blanc ample : Jurançon sec, Chardonnay de Bourgogne. Pour une dégustation plus originale, un Beaujolais ou un Bordeaux jeune bousculeront les codes de ce plat classique. La saison se prête également aux recettes à base de champignons. Le risotto aux cèpes et aux girolles est l’une des recettes les plus répandues. Accordez-le avec un très bon Bourgogne rouge, comme un Volnay ou un Chambolle-Musigny, ou un Bordeaux fumé de Saint-Émilion.

Les spécialités traditionnelles d’automne et leurs accords mets et vins

Les viandes et le gibier

Le plat en sauce est incontournable en automne, notamment le bœuf bourguignon et le pot-au-feu. Vous disposez d’un large choix de rouges corsés et tanniques pour relever ces spécialités longuement mijotées : Bordeaux, Saint-Nicolas-de-Bourgueil, Châteauneuf-du-Pape ou Bandol. Concernant le gibier, choisissez un Côte-Rôtie de la vallée du Rhône ou un muscat Beaumes-de-Venise, tout comme pour le canard ou l’agneau. Enfin, seules exceptions à la règle des vins rouges, la dégustation d’un vin jaune du Jura s’imposera sur un poulet de Bresse aux morilles. Le Chablis et le Saumur seront à élire pour accompagner l’andouille sous toutes ses formes.

Les poissons et crustacés

Pour marier les poissons fins et les crustacés, vous disposerez d’un large choix de vins blancs élégants et frais : Chablis, Alsace, Pouilly fumé, Sancerre, Bourgogne, etc. Pour révéler un saumon charnu et en sauce, osez un vin rouge du Languedoc ou un AOP Côtes de Provence rouge.

Le fromage et le vin : deux produits du terroir de France

Pour faire le bon choix pour vos accords entre vins et fromages, référez-vous à leur terroir. Souvent, on associe à tort certains vins avec certains fromages, ce qui dénature complètement la dégustation. Par exemple, le Camembert se mariera idéalement avec un blanc de Loire, tout comme le Munster ou le Livarot. Au contraire, les fromages frais, Cantal, Mimolette ou Beaufort s’accorderont davantage avec un Côte du Rhône ou un Languedoc-Roussillon rouge, ensoleillé et charnu. Enfin, pour une belle surprise gustative, proposez les « bleus » (gorgonzola, fourme d’Ambert) avec un Alsace Gewurztraminer Vendanges Tardives ou un Porto. Quant au Comté et au Parmesan, osez les confronter aux bulles d’un champagne… succès garanti !

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here