Agence web GooPlus

Le Champagne pour Noël est le produit de fêtes par excellence. Avec le foie gras, c’est un symbole de luxe et il est trop souvent réservé aux moments exceptionnels.

Pourtant, de petits producteurs locaux, bien loin des grandes marques célèbres, œuvrent chaque jour pour produire un vin de qualité, qui sublimera les plus grandes tables. Terroir et traditions sont leur seul credo et c’est dans leurs vignes ou leurs caves qu’ils cultivent et élèvent ces fines bulles qui mettront de l’effervescence dans vos dîners les plus fins.

Ce travail qui se nourrit de leur passion, ils le partagent avec vous avec abnégation. Si les grandes marques se font les porte-parole à travers le monde de ce breuvage prestigieux, elles ne sont pas à la portée de toutes les bourses. Le vigneron local a peu de frais de représentation et peut se permettre des tarifs beaucoup plus compétitifs.

La Champagne et son terroir

Il n’est de champagne que de la Champagne, dit-on. Entendez, si votre vin ne provient pas de la zone de production AOC, ce n’est pas du champagne, mais un vin mousseux ou méthode champenoise. Le terroir s’étend principalement sur le département de la Marne, avec quelques poches dans l’Aisne, l’Aube et une toute petite partie en Haute-Marne et en Seine-et-Marne. Le vignoble se répartit en quatre grandes régions :

  • La côte des Blancs,
  • La Montagne de Reims,
  • La Vallée de la Marne,
  • La Côte des Bars.

Les cépages largement cultivés sont au nombre de trois :

  • Le Chardonnay,
  • Le Pinot noir,
  • Le Pinot meunier.

Sont également autorisés :

  • L’Arbane,
  • Le Petit Meslier,
  • Le pinot Blanc,
  • Le Pinot gris.

Tous à raisins blancs, ils ne représentent que 0,3 % du vignoble. Le Champagne est un vin d’assemblage. Il marie à la fois les cépages, les terroirs et les années, sauf lorsqu’il s’agit de millésime où l’on n’assemble que les vins d’une même année. Les caractéristiques des cuvées s’affirment selon l’équilibre que le viticulteur choisit de lui donner.

Les différentes sortes de Champagne

Les assemblages :

  • Le blanc de blancs : issu de raisins blancs, il est produit à partir du Chardonnay, cépage de prédilection de la Côte des Blancs. C’est le vin idéal pour le vieillissement.
  • Le blanc de noirs : issu de raisins noirs à chair blanche, Pinot Noir ou Pinot Meunier. Le premier apporte la force et la profondeur, le second apporte la rondeur.
  • Le Champagne rosé : obtenu par macération de raisins noirs ou un assemblage de vin blanc et de vin rouge d’appellation Champagne. Il peut être plus ou moins coloré et charpenté.

La maturité :

Un champagne s’élabore en 15 mois minimum. Les millésimes sont élevés au moins pendant 3 ans, tandis que les cuvées spéciales peuvent aller bien au-delà et laisser le temps enrichir le vin de sa patine.

Le dosage :

Il définit la quantité de sucre ajoutée dans le vin. Elle va du brut nature, parfois nommé extra-dry, au brut, sec et demi-sec. S’il s’agit essentiellement d’une question de goût, le brut sera idéal à l’apéritif et le demi-sec à réserver pour accompagner un dessert.

Où trouver un bon producteur de Champagne ?

Ils sont nombreux à exercer leur art à travers tout le vignoble champenois. Quelques adresses pour se fournir sans se tromper :

Champagne Michel Picault

Petite exploitation familiale créée dans les années soixante, par Michel et sa femme Françoise à Épernay. Aujourd’hui, l’exploitation est dirigée par leur fille cadette, Caroline qui met tout son cœur dans son vin. Située pour partie sur la Côte des Blancs et la Vallée de la Marne, la maison offre une palette variée de vins épanouis. Mention spéciale à la Cuvée Isabelle, millésime de 2008. Découvrir la maison Michel Picault.

Champagne Xavier Duvat

Depuis 1851, la famille Duvat, installée à Fèrebrianges, dans la Côte des Blancs, exploite un domaine de 10 hectares. Xavier, chef de l’exploitation depuis 1991, gère l’entreprise avec ses deux fils. Leur Carte Noire a été citée au guide Hachette des vins en 2014. Découvrir la maison Xavier Duvat.

Champagne Wafflart-Antoniolli

La maison est fondée en 1906 à Sacy, sur la Montagne de Reims. C’est Michel Wafflart qui crée la marque en 1956, transmise à son fils Thierry en 1993. Celui-ci s’attache à une production d’exception dont la cuvée “864” est l’illustration. Découvrir la maison Wafflart-Antoniolli.

Ne passez pas à côté d’une occasion de trouver le meilleur Champagne de Noël et profitez de ces moments privilégiés pour savourer un breuvage incomparable. Pensez à le servir frappé, entre 8° et 10°. Placez-le dans le bas du réfrigérateur pendant 4 heures ou dans un seau rempli d’eau et de glace pendant une demi-heure et servez-le dans des flûtes qui laisseront les bulles évoluer et les arômes s’exprimer pleinement.