Agence web GooPlus

Vous êtes amoureux du vin, vous mariez les mets et les vins avec subtilité et vous souhaiteriez en faire votre métier ? Devenez sommelier, explorez les différents cursus que vous pouvez suivre, avec ou sans baccalauréat. Vous avez terminé vos études et cherchez une reconversion ? Parcourez les formations pour adulte diplômantes qui vont vous permettre de transformer votre vie professionnelle avec exaltation. Vous ferez connaissance avec les vins, les vignobles et la législation sur la commercialisation des boissons alcoolisées. Différents métiers autour du vin s’offrent à vous à l’issue de ces formations que ce soit en restauration, magasin spécialisé ou grande distribution, vous trouverez un travail adapté à votre personnalité.

Devenir sommelier avec ou sans le baccalauréat

La formation de sommelier ou de sommelière est accessible par des voies multiples :

Accessible dès la sortie de 3e, vous pouvez préparer en deux ans un CAP ou un BEP commercialisation et services en hôtel-café-restaurant ou un bac pro en restauration, un bac technique ou un BTS. Ces diplômes seront suivis d’une Mention Complémentaire en Sommellerie (MCS) préparée en 1 an.

Après le bac ou un CAP, accompagné de 2 ans minimum d’expérience professionnelle ou d’une MCS, ou deux ans en BTS Hôtellerie-restauration, vous pouvez préparer un Brevet Professionnel Sommelier. Le BP Sommelier vous ouvre la porte du BTS Management en hôtellerie restauration option A management d’unité de restauration.

Le métier de sommelier est facilement accessible à la reconversion : si vous travaillez déjà dans la restauration, vous avez accès à la MCS ou au BP Sommelier. Si vous faites un tout autre métier, les écoles hôtelières ou les Centres de Formation professionnelle pour adultes proposent des formations en alternance ou pas, pour vous former au CAP ou au Bac pro en restauration qui vous ouvriront la porte de la MCS indispensable à l’exercice de cette profession. Notez que la maîtrise d’une langue étrangère au moins, notamment l’anglais, est indispensable dans ce métier.
De nombreuses écoles proposent la MC Sommellerie à Paris et en province. Parmi elles, vous trouverez l’école hôtelière de Dardilly, l’école hôtelière de Talence près de Bordeaux, le CFA Paul Augier à Nice, l’école hôtelière d’Etiolles, mais aussi la CCI Sud Formation qui gère 16 établissements en Occitanie.

Les qualités essentielles du sommelier

Le métier de sommelier s’exerce le plus souvent en restauration. Il se répartit entre la cave et la salle en conseillant les clients sur leur choix de vin en accord avec le menu qu’ils ont choisi. C’est un métier de passion, mais aussi de gestion. Il demande une grande connaissance des vins, un palais développé et un bon odorat. Le sens du contact, une excellente mémoire et une grande disponibilité sont essentiels, comme dans tous les métiers de l’hôtellerie. De plus, il faut être rigoureux pour gérer les commandes, les stocks et la bonne tenue de la cave.

Quelles sont les opportunités d’emploi ?

Que ce soit comme assistant (ou commis) sommelier, sommelier ou chef sommelier, ce métier s’adresse tout d’abord à la restauration et notamment aux restaurants gastronomiques, mais pas seulement. L’engouement de ces dernières années pour le vin, conduit des restaurants plus modestes à se doter de sommeliers pour guider leur clientèle. Le métier de sommelier peut s’exercer également dans les grands crus classés ou les grandes surfaces comme représentant commercial et bien sûr dans les magasins spécialisés comme sommelier caviste.

Le salaire d’un sommelier

Le métier de sommelier ou de sommelière est exigeant et passionnant. Il demande de nombreuses compétences et, de ce fait, le salaire d’un sommelier est assez motivant. Un débutant pourra prétendre à un salaire d’environ 1500 € et aller jusqu’à plus de 3000 € avec l’expérience, selon la notoriété de l’établissement dans lequel il exerce. Alors, n’attendez plus pour vivre de votre passion et débuter une formation de sommellerie.